News Updates

L’amitié est un sujet vraiment philosophique. La question de l’amitié envers une personne dépend du principe personnel de chaque individu. Ce qu’une personne veut ou aime est complètement différente de ce qui attire les autres. En général, l’amitié est fondée sur une relation de proximité. C’est à dire, proximité spirituelle, en pensée (valeur), en façon de vie et pas forcément ou seulement la proximité géographique.

Quelques philosophes ont déjà évoqué ce sujet, notamment les Grecs et les Romains. Pour eux, l’amitié est érigée en notion fondamentale dans leur pensée. Chez Platon, l’amitié est au cœur de la maieutique et de la dialectique socratique. « Il faut s’entourer pour accoucher des savoirs, l’âme ne peut enfanter seule de la connaissance. L’amitié est donc une condition de l’élévation vers la sagesse. »

De plus, Aristote a évoqué le même sujet. Chez lui, on peut distinguer 3 sortes d’amitié : l’amitié en vue du plaisir, l’amitié en vue de l’intérêt et l’amitié des hommes de bien, semblables par la vertu. Pour Aristote, la meilleure amitié est l’amitié vertueuse qui est inconditionnelle. Il a dit que l’amitié « véritable » est en réalité le miroir dans lequel il est possible de se voir tel que l’on est. C’est à dire, cette amitié est fondée sur la vérité. Aristote tient beaucoup à l’amitié, ainsi, il pose l’amitié comme pré-requis indispensable pour accéder au bonheur.

Je suis d’accord avec Aristote pour dire que l’amitié est importante et qu’elle pourrait être le moyen d’avoir de bonheur. Cependant, aujourd’hui, le type de l’amitié qui existe le plus est l’amitié en vue de l’intérêt, selon moi. Jour après jour, les gens deviennent de plus en plus égoïstes. Il est rare à trouver l’amitié vertueuse, et elle est recherchée par tout le monde, même si on ne la rencontre pas nécessairement.

 Peut-on être ami avec tout le monde ? Ceci est vraiment une question de principe personnel. Les êtres humains sont une entité dotée d’un ego. C’est à dire, tout le monde a une personnalité unique et un comportement différent qui explique que les gens peut-être aiment ou détestent des objets différents. Pour cette raison- là, il est presque impossible d’être aimé par tous ou d’avoir de l’amitié pour tout le monde.

Selon la catégorisation de l’amitié d’Aristote, on pourrait demander : quelle sorte d’amitié est la plus réaliste aujourd’hui ? Y-a-t-il encore des gens avec un bon cœur ? Je suis sentimental ? Oui, mais c’est la vie contemporaine. Les gens ne se soucient pas ce qui c’e passe pour les autres.

Quand je pense à l’amitié, je me pose beaucoup de questions comme : pourquoi avoir des amis, est-ce nécessaire ? Combien d’amis sont suffisants dans la vie ? Quel type d’amitié doit-on avoir ? Faut-il être aimé par tout le monde ? Etc. Ces questions sont compliquées à résoudre. Jusqu’aujourd’hui, je n’arrive pas à trouver une réponse. Cependant, de toute façon je me dis qu’il est mieux d’avoir un esprit ouvert.

En conclusion, être ami avec quelqu’un est une question de principe. Personnellement, je ne souhaite pas être ami avec tout le monde parce qu’à mon avis, cela signifie que toutes mes valeurs sont perdues. Cependant, l’amitié est très importante pour avoir le bonheur dans la vie. L’amitié n’est pas du tout seulement entre deux personnes sans lien de sang. Il existe la possibilité avoir une vraie amitié pour une proche famille, soit un frère, soit une sœur. La réalité est qu’on ne peut avoir amitié pour tout le monde puisque les valeurs morales sont différentes entre les gens. La plus importante est d’avoir amitié pour quelqu’un(e) avec qui on pourrait partager de valeurs morales communes.

Leave a Reply

%d bloggers like this: