News Updates

L’éthique est un sujet très vaste et assez discuté dans le monde depuis des siècles. Le sujet comporte plusieurs aspects divers qui laissent les gens réfléchir. Depuis des années, plusieurs philosophes avaient tenté de développer des thèses qui soutiennent l’un ou l’autre des théories de l’éthique.  Couramment, l’éthique avait été assimilée à la morale même si ce sont des sujets différents. Il est nécessaire de souligner que l’éthique est considérée comme une philosophie morale c’est-à-dire, elle fait partie de la morale. Peut-on dire alors que la morale est plus que l’éthique ? Donc, c ‘est un sujet qui vise à promouvoir la bienfaisance parmi les êtres humains. En tout cas, on peut dire que cela est l’objectif principal de la morale.

L’éthique comme un sujet philosophique avait été divisé par des arguments différents, dans quelques partis. Les plus connues sont la déontologie, le conséquentialisme et l’éthique de la vertu. De plus, il existe des arguments qui présentent une autre théorie pas forcement très connue ou plutôt discuté, l’éthique pragmatique. Par définition, il faut distinguer les théories qui ne sont pas toujours d’accord même s’il existe des points d’intersections entre eux.  En effet, la déontologie soutient l’idée qu’un agent doit accomplir une action si et seulement si cette action est requise par des principes moraux absolus, qui s’appliquent quelles que soient nos désirs et les conséquences  alors que le conséquentialisme soutient qu’un agent doit accomplir une action si et seulement si cette action vise à promouvoir le bien. En revanche, l’éthique de la vertu nous oblige de concentrer sur l’intention « vertueuse » de l’agent moral. Pour l’éthique de la vertu, la question de l’éthique ce n’est pas « Que dois-je faire ?» mais plutôt « Que dois-je être ? ». Pour la théorie la moins discutée, l’éthique pragmatique, elle prends le sujet l’éthique comme une science qui se transforme selon le temps, c’est-à-dire que ce n’est pas toujours le même donc il nous faut obliger de transformer selon le temps.

 Cet article provoquera quelques problèmes qui sont encore difficiles à résoudre jusqu’aujourd’hui. Ce discours sera en trois partis selon ceci, 1) Sur quoi elle est fondée l’éthique ? La valeur ou la norme? 2) Est-il nécessaire de suivre une des théories strictement ou peut-on choisir laquelle suivre selon les circonstances ? 3) Si on doit choisir un des théories, qu’est-ce qui doit informer nos choix? Pour conclure, je monterai ce que je pense qu’est le problème de ces théories et ce qui serait nécessaire de considérer dans le monde contemporain.

 Suivez- moi pour l’article complet…

Leave a Reply

%d bloggers like this: